banner

Un homme laisse tomber tout ce qu’il fait et court chez une voisine âgée en pleurs après qu’elle ait marmonné “Je ne l’ai plus”

En 2015, un jeune homme nommé Aldon, a salué une voisine qui passait, lorsqu’il était entrain d’arroser son petit jardin, pour s’informer sur son partenaire. Lorsqu’elle lui a répondu qu’il n’était plus là, Aldon lui a rapidement tendu la main et lui a donné un câlin bien nécessaire.

Marches quotidiennes

Aldon O’Neill Ward III est le Mr. Rogers de son quartier, le genre de voisin que tout le monde espère avoir. Lorsque les gens du quartier passent devant son jardin, ils repartent généralement avec un grand sourire.

Aldon avait remarqué un couple de personnes âgées qui se promenaient ensemble tous les matins et tous les soirs depuis des années. Ils portaient des vêtements coupe-vent assortis avec des chaussures de marche blanches, et chacun avait une canne. Ils étaient toujours heureux et de bonne humeur, même s’il pleuvait. Ils saluaient Aldon et envoyaient des baisers aux chiens d’Aldon lorsqu’ils passaient, écrit-il dans un post sur Facebook.

Aldon ne connaissait pas leurs noms, mais il savait dans quelle maison ils vivaient, et ils savaient clairement où il vivait avec ses chiens. Parfois, le couple s’arrêtait pour discuter brièvement avant de poursuivre leur promenade.

Et puis, un jour, Aldon était dehors avec son caniche, Griswold, qui montait la garde contre tout écureuil envahisseur. Aldon venait de déposer du gazon frais dans sa cour et était en train de l’arroser lorsqu’il a remarqué qu’un seul membre du couple, marchait dans la rue.

Il dit qu’il lui a fait signe, et elle lui a fait signe en retour, puis il a demandé en plaisantant: “Où est ta meilleure moitié?”

La femme âgée l’a regardé et a dit d’une voix tremblante en pleurant

“Je ne l’ai plus”.

Tout le monde a besoin d’un câlin de temps en temps

Aldon a tout laissé tomber et s’est précipité dans la rue. Il a invité la femme et l’a serrée dans ses bras comme si elle était sa propre grand-mère. Elle a sangloté contre sa poitrine pendant quelques minutes.

Elle a dit doucement qu’elle essayait de continuer sa vie comme avant, puis elle est partie, déterminée à finir sa promenade, seule. Parfois, une étreinte de la part d’un étranger est exactement ce dont vous avez besoin pour vous donner assez de force intérieure pour faire face aux épreuves et aux tribulations de la vie.

Avez vous un voisin sympathique qui ferait tout pour vous aider à vous sentir mieux? Faites-le nous savoir dans les commentaires-et assurez-vous de le transmettre à vos amis et à votre famille!

Оставьте комментарий