banner

Un pauvre garçon perdu dans la forêt remarque une vieille maison abandonnée et entend un bébé pleurer de l’intérieur

Frank était parti pêcher avec son père lorsqu’il s’est égaré sur le sentier et s’est finalement perdu. Il a décidé de chercher un abri contre la pluie battante dans une vieille maison abandonnée au milieu de la forêt, seulement pour entendre un bébé pleurer. Ce qu’il découvre à l’intérieur aura un impact sur sa vie plus tard.

À 14 ans, Frank aimait être dehors avec son père. Ils n’avaient pas grand-chose dans la vie, alors ils appréciaient les choses gratuites que la vie avait à offrir, comme aller camper, faire de la randonnée et pêcher dans le lac voisin de leur ville.

Frank et son père James ne s’appuyaient que l’un sur l’autre au cours de la dernière décennie. Sa mère les a quittés il y a dix ans après avoir voulu plus de la vie. Elle a demandé le divorce et a épousé un riche homme d’affaires qui vivait à quelques rues du petit appartement dans lequel vivaient Frank et James.

Un week-end particulier, le duo père-fils a décidé d’aller pêcher. C’était un bel après-midi, avec un soleil éclatant mais avec une température encore assez fraîche pour qu’ils puissent profiter de la journée à l’extérieur.

Après s’être assis sur sa chaise de pêche pendant quelques heures, Frank a dit à son père qu’il marcherait sur le sentier pour se dégourdir les jambes avant de retourner pêcher. James a accepté car ils avaient été sur cette piste plusieurs fois auparavant. Il était sûr que Frank ne se perdrait pas.

En se promenant, Frank a été distrait en cours de route et a pris un mauvais virage. Au bout d’un moment, il s’est rendu compte qu’il était perdu et ne pouvait pas revenir sur ses pas.

Le soleil a soudainement lentement disparu du ciel et des nuages ​​de pluie ont commencé à apparaître à ce moment-là. “Pas étonnant qu’il ait fait si chaud aujourd’hui. Il va pleuvoir”, se dit-il en cherchant le chemin du retour vers le lac.

En quelques minutes à peine, la pluie tomba à verse et il ne portait qu’une veste légère. Il a remarqué de loin une vieille maison abandonnée et a décidé de courir là-bas pour se mettre à l’abri.

Alors qu’il s’approchait de la maison, il s’est rendu compte qu’un bébé en pleurs se trouvait à l’intérieur. Voulant s’assurer que le bébé allait bien, il ouvrit la porte. Il a vu une femme assise sur une vieille chaise berçante avec un enfant qui pleurait dans ses bras, à sa grande surprise.

“Je suis tellement désolé d’avoir fait irruption. Je cherchais un abri contre la pluie et j’ai remarqué la maison. Je ne savais pas qu’il y aurait quelqu’un à l’intérieur”, a-t-il rapidement déclaré à la femme.

La femme lui sourit. “Ce n’est pas un problème, chère enfant. S’il vous plaît, asseyez-vous. Je suis Maria, et voici ma fille Lindy,” dit-elle en désignant la vieille chaise en bois devant elle.

“Je m’appelle Frank. J’allais juste pêcher avec mon père, mais j’ai décidé de marcher sur le sentier et j’ai fini par prendre un mauvais virage”, a-t-il expliqué.

Frank était curieux de savoir ce qu’elle et le bébé faisaient dans les bois. La maison n’était pas bien entretenue et il semblait que personne n’y avait vécu depuis des années.

“Vivez-vous ici?” il lui a demandé. Il se demandait comment un jeune enfant pouvait vivre dans un si mauvais état, alors que la maison n’était éclairée que par une lampe et que le lit était par terre recouvert de draps déchirés.

La femme hocha la tête. “Je n’avais pas d’autre choix que de courir ici,” commença Maria, son sourire disparaissant soudainement de son visage.

“Mon mari a chassé mon enfant et moi de la maison parce qu’il prétendait qu’il détestait le bruit. Notre bébé n’arrêtait pas de pleurer, et il en avait juste assez”, a-t-elle expliqué.

« Il n’a même pas essayé de te chercher ? demanda Franck, surpris.

Elle secoua la tête. “Mon téléphone est juste là. Personne n’a essayé d’appeler ou de message, même quand je marche vers un endroit avec un signal. Il est parti sans nous”, a répondu Maria.

“Je suis désolé d’entendre ça,” dit doucement Frank, ne sachant pas quoi dire.

“Tout va bien. C’était en fait la maison de ma grand-mère. Elle aimait le plein air et adorait pêcher comme vous. C’était la seule chose qu’elle m’a laissée, et maintenant je lui en suis reconnaissant car cela nous a donné un foyer.” Maria se sentait à l’aise de parler à Frank, qu’elle pensait être un garçon gentil et poli.

Au bout d’un moment, Frank remarqua son père depuis la petite fenêtre de la maison. “PAPA!” cria-t-il en lui faisant signe de loin.

“Mon Dieu, Frank. Je te cherchais ! Je suis tellement content que tu sois en sécurité,” dit James en serrant son fils dans ses bras.

“Papa, une femme vit dans cette maison avec son jeune bébé. Nous devons les emmener en ville. Ce n’est pas sûr pour eux de vivre ici sans source stable de nourriture et d’eau”, a expliqué Frank.

James entra dans la maison et fut surpris par la beauté de la femme. Il se demanda comment ils avaient fini dans les bois, et Maria partagea la même chose qu’elle avait dit à Frank quelques minutes auparavant.

“Nous nous débrouillons grâce à la vente de certaines choses que je couds. J’allais au lac où les touristes achetaient mes articles faits à la main”, a admis Maria.

“Tu dois être dans un endroit plus sûr, pas seulement pour toi, mais pour ton bébé. Papa, ramenons-les à la maison pour qu’ils puissent vivre confortablement”, a demandé Frank à son père.

“Je suis content de t’avoir élevé de cette façon, fiston. Merci d’avoir un si bon cœur,” lui dit James avec un sourire. “Cependant, nous ne sommes pas sûrs que c’est ce qu’ils veulent. Voudriez-vous cela, Maria? Il n’y a que Frank et moi à la maison. Nous avons une chambre supplémentaire dans laquelle vous pouvez rester pendant que vous vous installez et que vous recommencez,” proposa James.

Maria ne pouvait s’empêcher de se sentir timide, mais elle était désespérée de quitter l’endroit sale qu’elle et Lindy avaient vécu avec lui. “Je déteste l’admettre, mais j’ai eu peur de la grippe ou du virus que mon bébé pourrait attraper ici. J’apprécierais vraiment une chambre décente pour rester pendant que je cherchais un emploi.”

Sur ce, James et Frank ont ramené Maria et Lindy à la maison. “Notre maison est un simple appartement,” dit James dès qu’ils entrèrent, “mais c’est chez nous”, ajouta-t-il.

“C’est une belle maison,” dit Maria en souriant. Après s’être installés, ils ont apprécié un bon repas ensemble où ils ont appris à se connaître davantage.

Après quelques jours, une fois mieux installée, Maria a emmené sa fille à la garderie pendant qu’elle cherchait du travail. Elle a été embauchée dans un magasin d’artisanat, où les propriétaires ont été impressionnés par ses compétences.

Maria a commencé à bien gagner sa vie et a commencé à contribuer aux dépenses à la maison, que ce soit par le biais des factures ou de l’épicerie. À la fin, elle et James sont tombés amoureux, et une fois qu’ils ont pu économiser un peu plus, ils se sont mariés.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

Être gentil avec les autres ne coûte rien. Bien que James et Frank aient vécu une vie modeste, ils ont ouvert leur maison à Maria et Lindy pour les aider à recommencer.
Même les rencontres fortuites peuvent mener aux plus belles fins. James et Maria n’avaient jamais imaginé qu’ils trouveraient l’amour après s’être rencontrés un après-midi au hasard au milieu de la forêt. Le détour de Frank a fini par mener au plus grand détour de James et Maria, car ils sont tombés amoureux et ont fini par se marier. Cela a donné à Frank et Lindy une seconde chance de fonder une famille complète et heureuse.

Partagez cette histoire avec vos proches. Cela pourrait les inspirer et embellir leur journée.

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez peut-être celle d’une petite fille qui a décidé d’approcher un vieil homme pauvre vivant dans une voiture abandonnée qui ramassait des poupées cassées.

Ce récit est inspiré de l’histoire de notre lecteur et écrit par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est purement fortuite. Toutes les images sont uniquement à des fins d’illustration. Partagez votre histoire avec nous; peut-être que cela changera la vie de quelqu’un.

Оставьте комментарий